mai
19

Catastrophe : le « mildiou tomate » est la !

Auteur:
Mildiou tomate

Mildiou tomate

Le « mildiou tomate » est la !

Il faut tous les arracher ! Vous en cauchemardez ! Comment l’éviter ? Il vous suffi de mettre en place différentes astuces indispensables qui vous prémuniront de cette maladie de la tomate, le « mildiou tomate » comme je le nomme…

Cette maladie, terme francisé du mot anglo-saxon mildew signifiant « Substance collante sécrétée par les pucerons ».
Le mildiou est en fait le nom générique d’une série de maladies cryptogamiques affectant de nombreuses espèces de plantes, mais qui prend des proportions épidémiques dans certaines cultures dont celle de la tomate.

Il faut savoir que l’humidité créée par des fortes pluies favorise la prolifération de la maladie.

Apprenez encore plus sur le « mildiou tomate » en vous procurant un des 2 meilleurs livres sur ce sujet

Prévenez le « mildiou tomate » au moment de la plantation

Lorsque vous allez mettre en terre vos plants de tomates, vous pouvez mettre en place les procédures suivantes au choix, ou pourquoi pas toutes ensembles, pour éviter le « mildiou tomate » :

  • Dans votre trou de plantation avant d’y installer votre plant de tomate, vous mettez du crottin de cheval pur auquel vous ajoutez par-dessus un lit d’orties. Procédure à répéter pour chaque plant de tomate. Ensuite pendant 8 jours vous arroserez vos plants de tomates avec une décoction de 20% au purin d’ortie.
  • Entre vos plants de tomates vous pouvez mettre des œillets d’Inde, des plants de lavandes ou de basilic, cela permet d’éloigner la venue des pucerons.
  • Avant de mettre en terre vos plants de tomate, il vous suffit de transpercer leurs bases avec un fil de cuivre nu d’environ 2cm et à 2cm des racines. Le cuivre à la caractéristique de faire fuir les pucerons et les vers qui mettent la propagation rapide de la maladie de la tomate.
  • Pour éviter les arrosages intempestifs qui peuvent aussi permettre au « mildiou tomate » de se développer, vous pouvez récupérer des bouteilles en plastique dont vous découpez le fond. Ensuite vous installez une tige de fer à béton et vous placez votre bouteille avec le cul découpé vers le ciel. Lorsque vous remplissez votre bouteille d’eau afin que son écoulement se fasse doucement, vous ajoutez un peu de terre ou de sable. Cette méthode est aussi utile lors des périodes de sécheresse. De plus, elle permet d’ajouter de temps en temps un peu d’engrais au fond de la bouteille. Engrais qui se dissoudra en permanence au contact de l’eau.

Prévenez la « mildiou tomate » pendant la croissance de vos tomates

Voici quelques conseils à suivre pendant la maturation de vos tomates :

  • Eviter d’arroser les feuilles car cela peut diffuser plus vite la maladie de la tomate ;
  • Couper toutes les feuilles basses en contact avec le sol afin d’éviter la prolifération des maladies ;
  • Pulvériser une fois par semaine un cocktail de purin d’ortie, de consoude et de décoction de prêle dilué à 10% ;
  • Ou fabriquer la célèbre bouillie bordelaise : 200 g de sulfate de cuivre dilué dans 2 litres d’eau auxquels vous ajoutez la composition de 300 g de chaux diluée dans 4 litres d’eau, ensuite vous ajouter de l’eau afin d’obtenir 10 litres de produit qui vous servira à l’arrosage.

Si vous suivez ces astuces, vous diminuerez fortement le risque d’attraper cette maladie : le « mildiou tomate ».

A lire également :

  • Pas d'article correpondant

Comments

  1. croc'o dit :

    le mildiou est souvent dans la terre ! donc protéger les plants des éclaboussures lors des arrosages. moi je fais une sorte de paillage au pied . le paillage doit etre fait avec des végétaux sec sans trace de maladie ou les feuilles du bas de la plante coupé (avec un outil propre, et par temps sec) .
    éviter que les feuilles du bas touchent le sol….
    attention la bouillie bordelaise n’est que pour le mildiou ! ne pas en mettre sur le sol car cela fait mourir les vers de terre (utile à la vie du sol) et le cuivre est un métaux lourd donc modération…
    pour les pucerons les méthode naturelles marche bien et les coccinelles (surtout leur larves) font le ménage !

  2. tintin dit :

    Le fil de cuivre c’est du pipeau

  3. Jacques Sandras dit :

    Le truc du fil de cuivre et maintenant controverser.C’est plus une plaie ouverte qu’autre chose.Ajoutons que l’espacement entre chaque plant de tomate à son importance.J’ai remarqué en effet que des jardiniers sous prétexte de vouloir planter plus de plants avaient trop serré ceux-ci.Résultat ceux-ci ont attraper plus facilement des maladies cryptogamiques dont le fameux et tant redouté mildiou.Ne pas descendre en-dessous de 60 cm entre chaque plant de façon à ce que l’air circule plus facilement,le feuillage séchera plus vite.

  4. mel dit :

    mes tomates sont abritées et c’est la première année que je me lance dans le potager. je suis dans l’est de la france (montbéliard) et malheur aujourd’hui j’ai remarqué que plusieurs de mes pieds avaient des taches noires sur les tiges ainsi que certaines tomates. j’ai fait une bouillie bordelaise (6g dans 1 litre d’eau ) que j’ai pulvérisé. est ce que cela peut sauver mes plants? quels délais dois je respecter avant la cueillette? (de toute façon à mon grand désespoir elles sont encore vertes à part quelques tomates cerises!) quelles sortes de tomates me conseillez vous pour l’année prochaine? merci d’avance et bravo pour votre site! l’année prochaine je testerai les tomates à l’envers!

    • Planterdestomates dit :

      Attendez une quinzaine de jour ou lavez bien vos tomates si vous souhaitez les mangez avant.
      Pour l’année prochaine, je vous conseil de les planter juste après les saints de glaces et étant donné que vous êtes tout comme moi dans l’est de la France, il est fortement recommander de faire pousser vos plants de tomates sous serre… pour éviter les trop grande dispersion de température.
      Au niveau des tomates, il est préférable de choisir des variétés de tomates précoces
      Exemple de variétés très précoces : Early Cherry, Gem State, Glacier, Ida Gold, Kotlas, Moskwich, Nothern Light, Odessa, Prairie Fire…
      Exemples de variétés précoces : Aurora, Chair de Boeuf Précoce, Chello, De Berao, Double Rich, Earlirouge…
      Bonne continuation à vous!
      A bientot

  5. yeti dit :

    j’utilise du fil de cuivre ainsi que du purin de cheval , et j’arrose avec du purin d’orties .
    je bache mes plans lors de pluie et j’obtiens d’assez bonne recoltes

  6. carpentier dit :

    que veux dire le mot consoude décoction merci

    • Patricia dit :

      une super plante, la consoude : amie des abeilles, et amie du jardinier, elle a tendance à pousser vite et bien… on la coupe pour en couvrir le sol, c’est un bon engrais, et elle sert aussi à faire des décoctions ou macérations ou purin de plante pour fortifier les plantations…

  7. carpentier dit :

    merci a vous pour les astuces sur les maladie des tomate si vous avez sur d’autre legume
    encore merci

  8. Normandin dit :

    J’ai l’impression que la graine de tomate a été affecté par le mildiou, elle ne germera tout simplement pas. De plus, il est d’usage pour certains de laisser pourrir la bouillie d’une tomate quelques jours avant d’en extirper les graines. J’ai donc l’impression que la graine de tomate a son propre mécanisme de défense. Qu’en dites vous ?

    • Planterdestomates dit :

      C’est une très bonne question !
      Personnellement, je ne prendrais pas le risque d’utiliser des graines de tomates malades, quelque soit la maladie pour les semer l’année d’après.
      Dès que j’ai plus d’info je vous en informerai.

  9. liard dit :

    peut on semer des graines de tomates qui ont eu le mildiou

Laisser un commentaire